Run-off

Cèze 

L’eau tombe, l’eau s’infiltre, l’eau coule. Au milieu de cette danse qui se répète, des appropriations-dérivations concurrentes.
-> Celles de l’environnement au sens large (-ment/idiot) : zones humides et autres réservoirs, collecteurs, végétaux et animaux.
-> Celles des hommes : activités domestiques, agricoles et industrielles.

On ne manque pas d’eau en Angleterre dit la chanson. Sauf que …
-> L’eau accessible n’est pas l’eau qui tombe : ruissellement, évaporation, infiltration, pollutions, etc.

-> Qu’il y a concurrence d’usage sur la ressource entre humains et non-humains.

Résultats des courses, dans les zones de fort peuplement du Sud-Ouest de l’Angleterre, des pénuries prévisibles. Un rapport de l’UK environment agency pointe le problème : [Water resources strategy for England and Wales]. Notons par ailleurs que le Royaume-Uni est déjà l’un des plus gros importateur d’eau virtuelle via ses opération d’achats sur les marchés agricoles mondiaux (d’après le Conseil mondial de l’eau, pour obtenir une tonne de blé, il faut environ 1 000 tonnes d’eau).

UK water ressource

1 Réponse à “Run-off”


Laisser un Commentaire




Secrétaire-Chsct-Crns |
Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boîte à idées
| robert robertson
| Le VP Marie-Victorin