Non-free sex

http://www.dailymotion.com/video/kY8MHP60sbpt6AKomV Voix et texte de Michel Foucault, commentaires de François Cusset, France Culture, les nouveaux chemin de la connaissance du 28/08/08

***

Chez nombre d’insectes, l’acte de reproduction se produit simplement de la simple rencontre des deux sexes. Mais cette rencontre est très rarement fortuite, le plus souvent fortement codée, précédée et conclue de diverses manœuvres dansantes pouvant être forts complexes, comme fatales au mâle.

Ainsi chez les araignées, le code pratiqué par le mâle a notamment pour objectif d’éteindre l’instinct carnassier de la femelle le temps du coït. Chez les arachnides solifuges, du latin « qui fuit le soleil », les attouchements du mâle transportent ainsi la femelle dans un véritable état de catalepsie qui lui permet de la manœuvrer à sa guise le temps de l’accouplement.
Chez les araignées « tisseuses », le mâle s’aventure avec grande précaution sur la toile qu’occupe une femelle. Depuis un bord de toile, il saisit de ses griffes quelques cordes qu’il fait vibrer. La femelle distingue les vibrations musicales de la toile causées par un mâle, et répond au code de la même manière. Le résultat de cette communication télégraphique a pour conséquence de plonger la femelle dans un véritable état d’hypnose. La femelle ainsi devenue inerte, le mâle dispose alors de quelques instants pour s’accoupler. De quelques instants, car une fois l’acte sexuel accomplit l’instinct carnassier de la femelle réapparaît aussitôt, le mâle étant alors dévorer par sa partenaire s’il n’est pas assez agile pour s’échapper.

Chez d’autres espèces comme la Mante religieuse, l’instinct carnassier de la femelle n’est pas éteint pendant l’accouplement. Le mâle, pour qui l’instinct sexuel est plus fort que l’instinct de conservation, est ainsi décapité durant l’accouplement. Notons que même privé de sa tête, le mâle continue néanmoins à remplir son rôle reproducteur. Il semble même que son activité génitale s’en trouve d’autant augmentée, la suppression de certains des centres nerveux déterminant une exagération de ses réflexes.
Comme il s’agit pour nous de toujours garder en tête une perspective humaine dans nos diverses ballades, analogies qui ne soulignerait pas des similitudes mais révèleraient des différences qui font différences, c’est-à-dire des idées, alors petit extrait audio d’un fragment de l’histoire de la sexualité des hommes par Michel Foucault.

1 Réponse à “Non-free sex”


Laisser un Commentaire




Secrétaire-Chsct-Crns |
Communication NonViolente -... |
ma vision des choses!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boîte à idées
| robert robertson
| Le VP Marie-Victorin